Zoom sur le métier de formateur

Dans des domaines divers et variés, le métier de formateur d’adultes s’adresse à des publics de tous secteurs désireux de mettre à jour leurs connaissances ou d’acquérir de nouveaux apprentissages, dans le cadre d’une évolution de leur métier.

Le métier de formateur

metier-formateur-entreprise

C’est un fait, depuis quelques années, le métier de formateur pour adultes a le vent en poupe. A la demande d’organismes privés ou publics, le formateur élabore des formations afin de permettre aux stagiaires d’acquérir des techniques de travail ou de se perfectionner.

Ses objectifs sont nombreux :

  • permettre aux salariés d’évoluer au sein d’une entreprise ;
  • aider à la reconversion professionnelle ;
  • favoriser l’insertion professionnelle des personnes en recherche d’emploi, etc.

Après avoir cerné les différents objectifs, le formateur doit exécuter certaines tâches inhérentes au métier :

  • établir la liste des connaissances et des compétences à transmettre à ses élèves ;
  • élaborer des méthodes d’enseignement et concevoir ses propres supports de formation ;
  • encadrer au mieux ses stagiaires ;
  • évaluer leurs acquis et les valoriser grâce à des diplômes, etc.

Formation sur les réformes de la protection sociale du dirigeant ou des salariés, sur le savoir-faire, formation en langue ou encore gestion du stress, aide au calcul des cotisations des indépendants… Les thématiques des formations sont multiples et permettent à chacun de se former et de s’informer au mieux.

Les qualités requises

Un formateur pour adultes doit avoir des connaissances à transmettre, mais également posséder des qualités propres aux enseignants : pédagogie, sens du relationnel, patience, écoute, etc.

Pour exercer ce métier, plusieurs années d’expérience sont exigées. Il est également possible de passer la licence professionnelle « métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes », accessible à Bac+2.

Carrière et possibilité d’évolution du métier de formateur

metier-formation-entreprise

Un formateur d’adultes peut être indépendant, ou bien salarié. De ce fait, il peut intervenir de temps en temps en tant qu’expert dans un domaine particulier ou en faire son travail à temps plein, en travaillant pour plusieurs organismes. Il peut également être engagé au service des ressources humaines dans une grande entreprise.

Bon à savoir : les places de formateur salarié se faisant rares, le métier s’exerce davantage sous statut indépendant. Néanmoins, les centres de formations font régulièrement appel à des formateurs indépendants : il est donc impératif de se faire connaître des organismes de formation en envoyant son curriculum vitae.